Le Yoga

cropped-elves_magic_yoga_532975_1280x820.jpg

Cette fois, j’aimerai parler de yoga, de cette pratique ancestrale autant sur le plan physique que mental. Cela fait déjà plusieurs années que je connais le yoga, que je l’ai même expérimentée au détour d’un cours, d’un stage ou deux mais cela fait seulement deux ans que je m’intéresse autant à son message, à ses bienfaits, à son mode de vie, sa façon d’être et de penser.

Ce n’est pas un remède miracle, soyons honnête. Cela n’éradique pas complètement les angoisses, les tracas quotidiens ni même certaines douleurs chroniques mais ça aide sur plusieurs points. Sur plusieurs aspects. Ça aide à se concentrer, sur ses désirs, sur son souffle et non sur ses pensées parasites qui vont et viennent sans cesse, nous laissant très peu de répit.

Le Yoga, c’est un ensemble. Un ensemble de beaucoup de chose et de rien à la fois. C’est un mode de vie, une philosophie, une autre manière de voir et d’appréhender le monde qui nous entoure. Le yoga, c’est un peu la découverte de la nature, des sons, des odeurs, de l’instant présent mais aussi et surtout, de ses émotions, de ses ressentis. Le passé et le futur n’existent pas. Oui, on apprend simplement à vivre l’instant présent, sans jugement. A ne penser à rien d’autre qu’à soi. A ce qui nous entoure dans le ici et le maintenant. Au contact du sol sous nos pieds, au mouvement de notre corps qui bouge au rythme de notre respiration.

Ce n’est pas toujours facile. On cherche toujours la perfection, la meilleur manière de se surpasser, d’aller au delà de nos limites mais le yoga, justement, c’est tout sauf ça. Pas de compétition en jeu. Pas de silhouette parfaite ni de meilleures souplesses. Chacun est ce qu’il est et chacun fait ce qu’il veux, à ses propres limites, à ses propres envies, à son propre rythme. On écoute simplement son corps, ses désirs, son souffle. on es soi-même  tout simplement et même si ce n’est pas évident, oh que non, cela s’apprend.

Le yoga, ça me passionne, vraiment. J’ai encore beaucoup de chose à apprendre à ce sujet. J’ai encore beaucoup à apprendre avant de parvenir enfin au calme recherché, à un retour complet de mon corps à l’esprit et de mon esprit à mon corps mais j’avance, pas à pas. Avec mes hauts et mes bas. J’essaye de ne pas aller trop vite, de m’écouter justement et de faire ce qu’il faut quand il me faut. Et même si parfois, je me confronte à des échecs. Même si parfois, je dois accepter que faire telle ou telle posture n’est pas disponible pour moi, je ne compte pas abandonner, baisser les bras ou laisser tomber cette si belle pratique qui a su toucher mon cœur de bien différentes manières.

Et j’achève cet article avec une bien belle citation :

« Le seul propos de la vie spirituelle est de renoncer à tout ce qui n’est point nous-même, et de devenir ce que nous sommes réellement. » Sri Mata Amritanandamayi, dite Amma.

 

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer